La création d'une entreprise et de sa structure juridique n'est pas un métier au sens traditionnel du terme. il s'agit plutôt de la conduite d'un projet qui s'appuie ou non sur des capacités professionnelles.

La période de lancement d'une entreprise nécessite une forte charge de travail.

La création d’une entreprise ne doit pas être prise à la légère. 


Parcours

créateur

DUREE: 12 jours (4 modules de 3 jours)              

PRIX: 8500€ TTC 

NOMBRE DE PARTICIPANTS: 4 à 8

PRE-REQUIS: Aucun

PUBLIC: Toute personne souhaitant créer une entreprise, individuelle ou en société.

Contact:  Madame Piekarski au 07. 626. 776. 10.


OBJECTIFS: 

  • Évaluer la faisabilité et la viabilité de son projet de création d’entreprise.
  • Appréhender les problématiques financières et comptables.
  • Définir la structure juridique la plus appropriée à son activité et en mesurer les incidences fiscales et sociales.
  • Acquérir les bases fondamentales pour créer et démarrer une entreprise.

PROGRAMME:

Module 1:

Les différents statuts juridiques possibles: 

  • L’entreprise individuelle et l’auto-entrepreneur
  • L’EIRL
  • Les sociétés (SA, SAS, SASU, SARL, SNC, SELARL…)
  • Les cas particuliers : l’agent commercial, le commerçant ambulant, le vendeur à domicile,etc. 

Le régime social du dirigeant

  • En fonction de la forme juridique de l’entreprise
  • Les avantages
  • Les inconvénients 

Le régime fiscal du dirigeant

  • En fonction de la forme juridique de l’entreprise
  • Les avantages
  • Les inconvénients 

Le régime patrimonial du dirigeant

  • En fonction de la forme juridique de l’entreprise
  • Les avantages
  • Les inconvénients 

Les formalités d’immatriculation à réaliser en fonction de la forme juridique de l’entreprise et de son l’activité 

  • Les activités réglementées
  • Les statuts
  • Les publications légales
  • L’immatriculation au RCS ou RM

La responsabilité du dirigeant:

Distinguer la responsabilité civile et pénale du dirigeant :
  • les infractions commises personnellement (sincérité des comptes, abus de biens sociaux…) ;
  • le manquement à son devoir de direction et de gestion ;
  • l’intérêt de la délégation de pouvoir.
Comprendre les charges du dirigeant :
  • une protection sociale obligatoire ;
  • les cotisations sociales personnelles ;
  • le régime de la retraite.

Le régime fiscal de l’entreprise:

  • Évaluer l'imposition du bénéfice à l'IR ou à l'IS.
  • Le régime fiscal de la TVA.
  • Les impositions locales et les autres impôts.

Business plan:

Identifier les étapes du business plan: 

  • élaborer un modèle économique et défendre sa stratégie,
  • utiliser les différents outils d'analyse stratégique (matrice BCG, SWOT),
  • les risques et les opportunités,
  • les réponses stratégiques,
  • les ressources humaines et techniques.


Déterminer les prévisions d'activité:

  • établir les prévisions d'activité,
  • définir la structure des coûts,
  • chiffrer les dépenses d'investissement,
  • prendre en compte la fiscalité,
  • états financiers prévisionnels : compte de résultat et bilan

Diagnostic : analyse critique des prévisions d'activité. 

Evaluer la rentabilité financière d'un projet: 

  • besoins en fonds de roulement-BFR,
  • futurs revenus (notion de free cash-flow),
  • calculer les cash-flows futurs actualisés,
  • calculer les différents critères de rentabilité : la VAN (valeur actuelle nette), le TRI (taux de rendement interne), le Pay Back, l'indice de profitabilité

Cas pratique : traiter des exemples de gestion de projets d'investissement, en élaborant les flux de trésorerie 

Financer l'investissement: 

  • financement interne : déterminer la CAF (capacité d'autofinancement), capitaux propres et quasi-fonds propres,
  • financement externe : emprunt, crédit-bail,
  • coût des financements,
  • élaborer et analyser le plan de financement : équilibre financier, effet de levier.

Cas pratique : établir un plan de financement et l'analyser 

Arbitrer entre les différents critères de choix: 

  • arbitrer entre risque et rentabilité espérée,
  • porter un regard critique sur les prévisions : cohérence des hypothèses, solidité du business plan, modélisation,

Etude de cas : effectuer une étude comparative de plusieurs investissements, analyse critique, actions correctives et choix du projet le plus rentable 

Prévoir le suivi du projet: 

  • les coûts et les délais,
  • le tableau de bord de suivi du projet,
  • les indicateurs de performance et de pilotage.


Présenter le business plan:

  • le plan de l'executive summary,
  • le bon scénario, proposer des alternatives,
  • savoir-faire ressortir les points clés du projet.

Mise en situation : présentation orale, arguments à mettre en avant, réponses aux objections, présentation écrite 

Module 3:

Elaborer l'étude de marché la méthode QQOQCP:

QUOI ?

Allez vous produire, vendre, installer, réparer, livrer… ?
Quels sont vos produit ou services principaux ?
Quels sont les caractéristiques du produit/service ?

QUI ?
Qui sont les clients potentiels :
Quels sont les caractéristiques de cette clientèle ?
Qui sont vos futurs fournisseurs ? Quelles sont leurs pratiques (délai de livraison, de paiement…) ?


OÙ ?
Où sont localisés vos clients présumés ?
Sur quel secteur géographique allez vous intervenir, quelle est l’étendue de la zone de chalandise ?
Ou vous installerez-vous pour être le mieux placé ?
Existe-t-il des locaux disponibles ?


QUAND ?
Quel est la périodicité de la demande ?
Quelle est la situation déclenchant l’achat ?
Quel est le délai entre la demande et l’achat ?
Quel est le rythme des achats ?


COMMENT ?
Quel est le mode d’achat ?
Quels critères déterminent la décision d’achat ?
Comment allez-vous vendre ?

POUR QUOI ?
A quel besoin répond le produit/service ?
Garantie de qualité, de sécurité, de technicité, de ponctualité, de souplesse… ?
Quel est le niveau de satisfaction apporté par le produit/service ?

COMBIEN ?
Quel est le potentiel de clients sur la zone d’intervention (estimation) ?
Quel volume est susceptible d’être acheté par client ?
Quels sont vos tarifs ?
Quel est le volume de stock nécessaire ?
Combien de produits seront référencés ?
Quel est le délai de rotation du stock ?


QUELS SONT LES CONCURRENTS ?
Quels sont les concurrents directs ?
Quels sont les concurrents indirects ?
Quelle est leur politique commerciale, leur stratégie de communication ?
Quelle sont leurs tarifs ?
Quels sont leurs atouts ?
Comment me différencier des concurrents, comment me positionner sur le marché ?
Quelle est ma valeur ajoutée ?


Module 4: 

Etablir son plan d'action commercial:

  • définir ses orientations commerciales en s'appuyant sur l'analyse SWOT,
  • sécurisation des faiblesses et des menaces,
  • consolidation des forces,
  • développement des opportunités.
  • validation des orientations,
  • traduire les orientations en objectifs commerciaux,(planification et indicateurs de performance)
  • pilotage du plan d'action commercial.(moyens, budgets, ressources)